Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 13:21

51lsQxaQAVL._SS400_.jpgHa, que votre retour m'emplis de joie, Très Révérend Père ! En votre absence, figurez-vous que j'ai encore une fois subi maints quolibets et nombreuses vexations de la part de Frère Jacques et de Sœur Sourire qui, je vous l'assure, s'étaient mis en tête de prendre le pouvoir !

Ils ont moqué ma chronique de l'oeuvre d'Etienne Davodeau, une chronique objective, modérée et dans la lignée des préceptes moraux ici enseignés par vous notre guide, notre berger, vous qui êtes si bon et si plein de sagesse.

 

Ils m'ont interdit de la publier et en ont fait une très méchante parodie, sans scrupules, pleine des bassesses et de sous-entendus graveleux, sous-entendus émanant comme toujours de Soeur Sourire, qui a utilisé des mots parfaitement crus et inappropriés, comme «jouir du fion avec un goulot de Merlot» ou encore «enculade avinée entre camarades du crayon», «taille-moi ma petite pointe bic avec ta serpette», "remplis-moi la case de ton sarment noueux", " fais-moi péter le phylactère avec ton Jéroboam millésimé" et pour finir, attendez, je finis, elle titrait cet épouvantable épanchement «MDI,mutuel dépucelage inverti» (l'objet du délit est sous la paillasse de Sœur Sourire qui, je vous le rappelle, n'a encore pas été sanctionnée d'aucune façon quand à sa conduite honteuse, mais que cela reste entre nous, je veux dire, pour la parodie, ça n'est pas moi qui vous ai mis au courant hein).

Avouez que c'est vignoble ! heu..ignoble.

Quand à Frère des ours qui avait été de par son age respectable, chargé des affaires du cloitre durant votre voyage, et ben il ne faisait rien qu'a rigoler !

Enfin, maintenant que vous êtes là, Très Révérend Père, tout va rentrer dans l'ordre et je vais enfin pouvoir m'exprimer librement et publier ma chronique à la grâce de monsieur Davodeau, qui rend à notre bon patrimoine national ses lettres de noblesse. Nous pourrions l'inviter en notre monastère afin qu'il découvre les secrets de fabrique du Chaussée aux moines. Mais je m'emporte à la rêverie, et la rêverie mène à la perversion de l'âme.

 

51WpH5lev2L._SS400_.jpgAux ignorants les mains pleines

 

Etienne Davodeau, que nous connaissons tous pour son sens fin de la chronique sociale, proche de ses personnages comme on le serait d'un bon ami, donne à ses lecteurs une preuve irréfutable de son immense talent, duquel ne transpire qu'une chose: l'humanité. Je veux dire par là, l'humanité positive, la belle humanité, celle des rêves, des utopies et de l'amour du prochain.

Le principe est simple: deux hommes, voisins, ne connaissant rien de leur profession et de leurs univers respectifs, l'un, Etienne Davodeau est Auteur de BD, l'autre, Richard Leroy est vigneron, décident de passer du temps à se découvrir à travers leur propre passion. Ces deux "Ignorants", nous apprennent que nous sommes tous l'ignorant de l'autre, mais que ces deux êtres que tout sépare ne sont pas si éloignés l'un de l'autre.

Nous suivons toutes les étapes de la création d'un livre d'un côté, le travail des vignes de l'autre, les salons de BD, les dégustations et autres joyeusetés, et toujours dans la bonne humeur.Est-ce là le talent de Davodeau? Cette constante bonne humeur, cette gaieté qu'il distille et qui nous laisse le sourire au lèvres une fois l'Oeuvre refermée ?

Il aurait pu, Davodeau, nous faire un de ces portraits vitriolé d'un monde de la BD à bout de souffle, fait de bassesses et de règlements de comptes, d'escroqueries au droit d'auteur et de mesquineries de cour de récréation, il aurait pu nous montrer la campagne et l'esprit paysan, tenace et retors, fait de bagarres à coup de rognage de chemins vicinaux, de vol nocturne de récoltes, de coups de fusils dans les cuves et de menaces avinée à la hache.

Non.

 

Davodeau nous donne du rêve.

 

Un livre gai.

 

Il nous donne un souffle de beauté. D'espoir. Celui d'un homme meilleur.

 

 

Frère Lumière

 

http://www.amazon.fr

http://www.etiennedavodeau.com

Partager cet article

Repost 0
Published by meaculpa - dans Litanie des Saints
commenter cet article

commentaires

denis r 19/06/2012 15:14

je désespérais de voir reprendre ce site à la plume acérée, le plus drôle que je connaisse, et qui me procure des moments de réjouissance intense.

roger des ardennes 27/10/2011 14:43


haha, le trip brokeback mountain ! C'est vraiment de mauvaise foi mais je me suis bien marré. (spécial cacedédi au "c'est vignoble")