Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 17:48

Le Très Révérend Père Abbé, revenant d'un court voyage, découvre les frasques commises par quelques membres de la congrégation, livrés à eux-mêmes. Frère Jacques ayant particulièrement dépassé les limites imposées par son ordre, il lui signifie expressément de venir faire publiquement....son mea culpa.

 

                                                       images (1)

 

Frère Jacques, allongé face contre terre, les bras en croix:

C'est vrai que j'y suis allé un peu fort sur Mathieu Sapin durant votre absence, Très Révérend Père, je le reconnais, et le regrette, mais d'abord, je ne suis pas le seul ! Ai-je été plus dur que le frère Anonyme à propos de ce livre sur la cuisine ? Et je n'ai pas été, comme Sœur Sourire, jusqu'à apporter dans nos murs d'ignobles sous entendus à propos du péché originel ! Et puis j'ai une excuse. C'est que voilà, moi, moi, moi, moi, je voulais du Supermurgeman, du Mégaron, du Journal de la jungle ...... parce que Mathieu Sapin d'habitude, j'aime bien, voilà !!!

Je pensais rigoler un coup le temps d'une lecture, m'échapper un moment de la pesante heu..........ronronnante vie du cloitre et puis alors.....ben.....j'étais un peu déçu...et...péchant par orgueil, je me suis laissé....oui, c'est cela, emporter par le style, par la verve, ne pensant pas forcemment...à mal. Je...j'étais comme possédé, c'est exactement cela mon Très Révérend Père !

C'est pénétré de repentir, fondu de contrition que que j'implore le pardon de mes péchés envers Mathieu Sapin: MEA CULPA, MEA CULPA, MEA CULPA

Mais Très Révérend Père, ajustez votre juste sentence, éclairé de ma personnelle conclusion quand à mes actes, dont je me repends sincèrement: qui aime bien châtie bien....

 

Le Très Révérend Père, armé de la douceur et de la patience nécessaire à ramener sur les chemins vertueux ses brebis égarées:

Qui aime bien châtie bien ? Ainsi soit-il Frère Jacques. Vous me lirez 30 fois le livre «Mimistinguette, au naturel», de Myriam Rak, et m'en ferez par la suite louanges et dithyrambes.

                                                        couv_9782849531273_grande.jpg

Frère Jacques, pâle comme un suaire:

Mon Très Révérend Père, la punition égale-t-elle la faute ?

 

Le TRP, emprunt de compassion:

Peut-être préférez-vous remplacer «Mimistinguette» par une des œuvres de Margaux Mottin ?

 

Frère Jacques, épouvanté:

Je....je prends Mimistinguette.

 

http://mimistinguette.canalblog.com/

http://www.la-boite-a-bulles.com/fiche_album.php?id_album=120

http://margauxmotin.typepad.fr/


Partager cet article

Repost 0
Published by meaculpa - dans mea culpa
commenter cet article

commentaires